Philosophie de La Cave
Comptoir Nature

Avant d’ouvrir notre cave Comptoir Nature au Bois d’Oingt, nous (Yoann et Martin) étions respectivement chef cuisinier et sommelier. Nous avons également une activité vigneronne.

Nos parcours ont affûté nos sens et savons combien l’émotion procurée par un vin, un plat, un accord réussi peut être puissante.

Combien, dans nos cultures, bien manger et bien boire ont une importance majeure. Combien les moments passés à boire quelques verres ou à partager un repas sont précieux et fondamentaux.

Mais par delà le plaisir et l’émotion, une dimension primordiale s’est rapidement imposée à nous. Une dimension inséparable du sensoriel : le « comment c’est fait ».

« Il ne suffit pas qu'un aliment soit bon à manger, encore faut-il qu'il soit bon à penser. » Claude Lévi-Strauss

Cette citation raisonne particulièrement avec l’agriculture et les modes de transformation.

Quelles pratiques agricoles ont permis de produire ce vin ? Comment le fruit, la plante, ont été transformés pour avoir ce goût là ?

L’agriculture biologique, paysanne, respectueuse du vivant

L’agriculture biologique est née en réponse à l’arrivée massive des pesticides et engrais de synthèse dans la première moitié du XXe siècle. L’utilisation de ces produits couplé à une mécanisation toujours plus puissante et aux pratiques intensives ont généré de nombreux problèmes comme la perte de fertilité des sols, effondrement de la biodiversité et l’arrivé de nombreuses maladies.

Dans le même temps, des paysans et paysannes ont pris le contre-pied de ces pratiques. Ils ont observé, cherché à comprendre, à travailler avec la nature plutôt que contre. À pratiquer de l’agriculture de conservation : maintenir la fertilité de la terre, sa biodiversité et même l’augmenter durablement tout en produisant de manière raisonnable.

Ils sont de plus en plus soutenu par les scientifiques, les agronomes et les consommateurs.

Même si le chemin à parcourir reste long, que le label bio est très imparfait, que la population reste trop mal informée, et que ces pratiques entrent en conflit avec la logique actuelle de rentabilité immédiate, une tendance forte est à l’œuvre et les consciences s’éveillent. Nous souhaitons être vecteurs de cet éveil !

En 2020, un dixième de la surface agricole est cultivée en bio en France et ce chiffre ne cesse d’augmenter. En revanche, les agriculteurs/agricultrices ne représentent plus que 1,5 % de la population active et ce chiffre continue de diminuer...

Alors quand nous ouvrons une bouteille, en plus du plaisir des sens, nous aimons à penser qu’elle a été produite loyalement, par des paysans et des paysannes conscients de leurs actes et amoureux de leur environnement. Que les vignes qui produisent les raisins ou les champs et vergers regorgent de vie, de diversité, avec des herbes, des insectes, des bactéries, des vers de terres, des réseaux mycorhizien (champignons), des haies qui entourent les parcelles, des talus, des murets, des fossés regorgeant eux aussi de nombreuses espèces, oiseaux, mammifères, amphibiens...

Et lorsque nous parlons de vin naturel il s’agit de la même réflexion appliquée aux vinifications. Beaucoup d’intrants sont autorisés, y compris en bio, beaucoup de processus œnologiques dénaturants...

 

Si le raisin qui entre en cave est beau et sain, les vigneronnes et vignerons pourront, avec une attention redoublée, en faire un grand vin sans artifices.

 

Nous privilégions donc très largement les vins sans intrants.

Voilà le fil rouge de notre travail de caviste.

Voilà le profil des vins que nous vous proposons au Comptoir Nature.

Yoann et Martin, cavistes engagés

« Il ne suffit pas qu'un aliment soit bon à manger, encore faut-il qu'il soit bon à penser. » Claude Lévi-Strauss

Femme dans un vignoble
Vignoble devant une église
203488770_514317056683360_1583287471168799332_n.jpg

En 2020, un dixième de la surface agricole est cultivée en bio en France et ce chiffre ne cesse d’augmenter.

En revanche, les agriculteurs/agricultrices ne représentent plus que 1,5 % de la population active et ce chiffre continue de diminuer...